Le TGI multiplie par cinq le loyer du magasin Printemps Ă  Lyon

ANF Immobilier sociĂ©tĂ© foncière cotĂ©e contrĂ´lĂ©e par Eurazeo, a indiquĂ© hier soir que le tribunal de grande instance (TGI) de Lyon avait rendu un jugement dans le litige l’opposant au Printemps de Lyon :
« dans le cadre de la fixation de la valeur locative des locaux [lui] appartenant et occupés par la SAS Printemps à Lyon, le Tribunal de grande instance de Lyon a rendu son jugement en premier ressort dont les principaux éléments sont les suivants : le montant du loyer est fixé à 2 135 650 € contre 402 197 € aujourd’hui ; le nouveau loyer prend effet au 25 juin 2006 ; le montant est à majorer des intérêts de retard sur la période ; le tribunal ordonne l’exécution provisoire » .
Le magasin Printemps, situé au 42, rue de la République à Lyon 2e, développe environ 10 000 m².

Commentant cette annonce, les analystes d’Aurel BGC parlent d’une “très bonne nouvelle” puisqu’ils attendaient une dĂ©cision plus tardive et une revalorisation infĂ©rieure. C’est près de 10 millions d’euros d’arriĂ©rĂ©s de loyers que le groupe devrait encaisser, intĂ©rĂŞts de retard compris. En outre, la hausse de ventes qui s’ensuivra ne s’accompagnera d’aucune progression de charges.

“Si on capitalise ANF sur la base d’un multiple de 12 fois l’EBITDA et en tenant compte des 10 millions d’arriĂ©rĂ©s de loyers, cette nouvelle est crĂ©atrice d’environ 30 millions d’euros de valeur chez ANF, soit plus de 1 euro par titre”, calculent les spĂ©cialistes qui conseillent la valeur Ă  l’achat et visent toujours 40 euros.