40 – C’est le nombre de magasins que vise Ikea dans l’Hexagone d’ici 2020

La filiale française du gĂ©ant suĂ©dois de l’ameublement Ikea a enregistrĂ© un chiffre d’affaires en hausse de 6,1% Ă  2,42 milliards d’euros lors de son exercice 2010-11 et confirmĂ© l’objectif de 40 magasins en 2020. « On a progressĂ© Ă  pĂ©rimètre constant » lors de l’exercice achevĂ© en aoĂ»t, a annoncĂ© son directeur gĂ©nĂ©ral Stefan Vanoverbeke, sans chiffrer l’Ă©volution, alors que l’enseigne a bĂ©nĂ©ficiĂ© de la contribution des magasins de Reims et Avignon, ouverts Ă  la fin de l’exercice prĂ©cĂ©dent. Le rĂ©sultat de la sociĂ©tĂ©, qui n’est pas cotĂ©e, n’a pas Ă©tĂ© dĂ©voilĂ©.

Sur les huit premiers mois de l’annĂ©e, le marchĂ© français de l’ameublement a connu une croissance de 2,9%, et Ikea a progressĂ© de « plus du double », a-t-il indiquĂ©, citant des chiffres de l’Institut de promotion et d’Ă©tudes de l’ameublement (Ipea).
Ikea France a confirmĂ© son objectif d’atteindre 40 magasins dans l’Hexagone d’ici 2020, afin de permettre Ă  80% de la population de se trouver Ă  une heure d’un de ses points de vente.
L’enseigne compte actuellement 28 magasins en France. Les prochaines ouvertures prĂ©vues sont Caen en novembre, Clermont-Ferrand en 2013 et Bayonne en 2014.
Le groupe a investi plus d’un milliard d’euros en France au cours des dix dernières annĂ©es, a-t-il soulignĂ©. Il devrait investir une somme d’un ordre de grandeur similaire dans le cadre de son projet d’expansion.
Par ailleurs, l’enseigne, qui fĂŞte ses 30 de prĂ©sence dans en France, agrandit des magasins plus anciens.
En 2010, Ikea a confortĂ© sa place de leader de l’ameublement en France, avec une part de marchĂ© de 17% (+0,1 point), devant Conforama 14,6% (+0,6 point) et But 10% (+0,3 point), selon des chiffres de l’Ipea.